Contrats doctoraux : « Défis internationaux et émergence d’un espace public en Europe depuis les années 1970 » (Institut historique allemand)

Durée : 01/10/2014–30/09/2017
Date limite de candidature : 22/06/2014

Version allemande.

Descriptif

Logo de l'Institut Historique Allemand à ParisInstitution : Institut historique allemandDans le cadre d’un nouvel axe de recherche, l’Institut historique allemand (IHA) à Paris offre pour l’automne 2014 des contrats doctoraux sur le thème «Défis internationaux et émergence d’un espace public en Europe depuis les années 1970». Les recherches porteront sur la question des convergences dans la perception des défis internationaux en Europe, ainsi que sur la définition d’une politique européenne qui en résulte. Il s’agira de mettre à l’épreuve la pertinence de cette approche pour décrire l’histoire européenne récente, en prenant pour exemple les questions environnementales. Les candidats traitant d’un point de vue historique l’émergence d’un espace public en Europe dans d’autres domaines sont également les bienvenus. Les sujets en lien avec l’Allemagne et/ou la France sont appréciés, mais pas obligatoires.

Le contrat doctoral vise à l’élaboration d’une thèse dans le cadre d’un projet de recherche lancé au printemps 2014 sous la direction de Christian Wenkel à l’IHA, en coopération avec les professeurs Éric Bussière et Hélène Miard-Delacroix, du laboratoire d’excellence Écrire une histoire nouvelle de l’Europe. Le présent appel à candidatures s’adresse au premier chef aux doctorants qui se trouvent au début de leur travail. Le poste est à pourvoir si possible au 1er octobre 2014. Avec Christian Wenkel, les doctorants constitueront un groupe de recherche auquel peuvent participer également des personnes dont les travaux sont financés par une autre structure. L’inscription en doctorat doit être faite dans un établissement d’enseignement supérieur en France ou en Allemagne et ne peut pas être réalisée à l’IHA. Tout accord de cotutelle entre un établissement allemand et établissement français est bienvenue.

Le contrat doctoral de droit français est conclu pour une durée de trois ans. La rémunération mensuelle s’établit à 1 818 € brut (assurances maladie, vieillesse et chômage françaises incluses). L’IHA met à disposition un poste de travail dans ses locaux, ainsi que les infrastructures de l’institut.

Les doctorants s’engagent à participer activement aux travaux et manifestations de l’IHA et notamment du groupe de recherche. Les candidats doivent maîtriser l’allemand ou le français et posséder de solides notions dans l’autre langue.

Pour en savoir plus sur le projet «Défis internationaux et émergence d’un espace public en Europe depuis les années 1970», consulter la rubrique «Recherche» sur le site Web de l’institut. Pour toute question de fond sur le projet de recherche, contacter Christian Wenkel (cwenkel [at] dhi-paris [point] fr). Les requêtes administratives doivent être adressées à Stefan Martens, directeur adjoint de l’IHA et directeur du département Histoire contemporaine (smartens [at] dhi-paris [point] fr).

Modalités de candidature

Merci de bien vouloir envoyer votre candidature avec votre C.V., les copies de vos diplômes, l’exposé de votre projet de thèse accompagné d’un calendrier et d’indications sur les sources pertinentes pour votre travail (4 pages max.), ainsi que les coordonnées de deux personnes de référence d’ici au 22 juin 2014, par e-mail uniquement (dans un seul fichier PDF) au directeur de l’IHA, M. Thomas Maissen (bewerbung [at] dhi-paris [point] fr). Les entretiens de recrutement se tiendront probablement du 7 au 9 juillet 2014.

Contact

Christian Wenkel
8 rue du Parc-Royal
75003 Paris
+33 1 44 54 23 80
+33 1 42 71 23 90
cwenkel [at] dhi-paris [point] fr


Published by

Frédéric Clavert

Docteur en histoire contemporaine, Frédéric Clavert a étudié les sciences politiques et l'histoire contemporaine à Strasbourg et à Leeds. Ses recherches touchent aujourd'hui de plus en plus aux sources de l'historien.ne à l'ère numérique. Passé par Strasbourg, Paris-Sorbonne et Lausanne, il est désormais chercheur au Center for Contemporary and Digital History (C2DH) de l'Université du Luxembourg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *